Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Gouvernance économique, croissance et emploi

<p>© AKS, Fotolia.com</p>

© AKS, Fotolia.com

Le Conseil européen a lancé le Semestre européen 2013 en se fondant sur l'examen annuel de la croissance réalisé par la Commission. Le Semestre européen prévoit une coordination des politiques des États membres dans les domaines économique, budgétaire et de l'emploi pendant une période de six mois chaque année dans l'optique plus large d'un renforcement de la gouvernance économique.

 

En 2013, les États membres et l'UE devraient continuer à se concentrer sur cinq priorités, à savoir:

 

–        assurer un assainissement budgétaire différencié, axé sur la croissance;

–        rétablir des conditions normales d'octroi de crédits à l'économie;

–        promouvoir la croissance et la compétitivité;

–        lutter contre le chômage et les conséquences sociales de la crise; et

–        moderniser l'administration publique.

 

Le Conseil examinera les différents documents qui constituent l'examen annuel de la croissance, conformément à la feuille de route présentée par la future présidence irlandaise. Il suivra les Recommandations figurant dans le rapport de la présidence sur les enseignements tirés du Semestre européen 2012 et fera part de son avis au Conseil européen de mars 2013.

 

L'achèvement du marché unique constitue un élément déterminant de la réponse apportée par l'UE à la crise financière, économique et sociale. Le Conseil européen s'est félicité des résultats obtenus dans certains dossiers importants comme le brevet unitaire et le règlement de certains litiges de consommation. Les travaux devraient être accélérés sur les qualifications professionnelles, les marchés publics, le détachement de travailleurs, ainsi que la signature et l'identification électroniques en vue de clôturer rapidement ces dossiers.

 

L'emploi des jeunes est lié au Semestre européen. Le Conseil européen se félicite des progrès accomplis pour parvenir à une approche globale de l'UE en matière d'emploi des jeunes. Il demande au Conseil d'intensifier les travaux, en particulier en ce qui concerne une garantie pour la jeunesse, de manière à ce que tous les jeunes âgés au plus de 25 ans se voient proposer un emploi de bonne qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l'école ou leur inscription au chômage.

 

Pour en savoir plus:

 

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?