Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Le sommet UE-Corée marque 50 ans de coopération

Le 7e sommet UE-République de Corée, qui s'est tenu aujourd'hui à Bruxelles, a été l'occasion de célébrer les 50 ans de relations bilatérales entre l'UE et la Corée du Sud. Cet événement a été marqué par l'adoption d'une déclaration commune de la part des représentants européens et coréens. 

Le sommet était consacré à un certain nombre de domaines relevant du partenariat stratégique, tels que la science et la technologie, l'éducation, le climat et l'environnement, la politique sociale, les douanes, la concurrence et le développement international.

Les représentants européens et coréens se sont notamment penchés sur les questions suivantes:

  • mise en œuvre de l'ambitieux accord de libre-échange entre l’UE et la Corée;
  • renforcement de la coopération dans le domaine de la recherche et de l'innovation afin de favoriser les programmes phares conjoints;
  • instauration d'un dialogue régulier de haut niveau sur la politique industrielle;
  • participation de la République de Corée aux missions de gestion de crise menées par l'UE - premier accord de ce type conclu entre l'UE et un partenaire asiatique;
  • situation de la péninsule coréenne et volonté commune de dénucléarisation.

M. Karel De Gucht, commissaire chargé du commerce, et Mme Máire Geoghegan‑Quinn, commissaire chargée de la recherche, de l'innovation et de la science, ont également participé au sommet.

 

Déclaration commune des représentants européens et coréens

La déclaration a été signée par M. Van Rompuy, président du Conseil européen, et M. Barroso, président de la Commission, en tant que représentants de l'UE, ainsi que par Mme Park Geun-hye, présidente de la République de Corée. La déclaration met notamment l'accent sur:

  • la volonté commune des représentants européens et coréens de renforcer leur coopération afin d'assurer la croissance et la stabilité économique;
  • leur engagement mutuel en faveur de la paix et de la stabilité dans l'Asie du Nord-Est;
  • leur détermination à obtenir la dénucléarisation de la Corée du Nord;
  • leur volonté d'étendre les échanges culturels et les réseaux dans de nombreux domaines.

 

Autres accords adoptés

Un accord visant à favoriser l'accueil de chercheurs coréens en Europe a été signé pendant le sommet par Mme Geoghegan-Quinn, membre de la Commission, et par le ministre coréen de la science, des TIC et de la planification.

Les représentants européens et coréens ont également adopté une déclaration visant à renforcer la coopération et le dialogue dans les domaines de l'éducation et de la formation. Cette déclaration commune, qui vise à promouvoir la coopération dans l'enseignement supérieur et à instaurer un dialogue politique sur des questions d'intérêt commun liées à l'éducation et à la formation, sera signée officiellement à une date ultérieure.

Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?