Nous recourons aux cookies (ou témoins de connexion) afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible sur notre site web. Découvrez comment nous utilisons les cookies et comment vous pouvez modifier vos paramètres.

Le sommet européen d'octobre examine les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Pacte pour la croissance et l'emploi

<p>Le président du Conseil européen, <br />M. Herman Van Rompuy, <br />lors de la conférence de presse <br />organisée à l© Union européenne

' src="/media/835583/large-3.jpg" />

Le président du Conseil européen,
M. Herman Van Rompuy,
lors de la conférence de presse
organisée à l'issue de la réunion
© Union européenne

Lors de la réunion du Conseil européen des 18 et 19 octobre, les dirigeants de l'UE ont examiné la mise en œuvre du programme de l'UE pour la croissance et l'emploi - le Pacte pour la croissance et l'emploi - arrêté par les États membres en juin dernier. Ils se sont félicités des progrès accomplis jusqu'à présent, tout en préconisant également que des mesures axées sur des résultats précis soient appliquées sans tarder afin de garantir la mise en œuvre intégrale et rapide du Pacte.

 

Dans le discours qu'il a prononcé avant la réunion du Conseil européen, le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, a fait la déclaration suivante: "Notre principale priorité, notre objectif premier demeure de créer des emplois et de stimuler la croissance au bénéfice de tous. Les engagements contractés dans le cadre du Pacte pour la croissance et l'emploi doivent être à présent suivis de mesures résolues".

 

Le Conseil européen a recensé les domaines dans lesquels il convient d'intensifier les efforts, à savoir:

 

  • investir dans la croissance - mise en œuvre de l'enveloppe financière de 120 milliards d'euros arrêtée en juin;
  • approfondir le marché unique;
  • développer les secteurs des transports et de l'énergie et les réseaux numériques dans l'ensemble de l'UE (dans le cadre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe, qui vise notamment à achever le marché intérieur de l'énergie d'ici 2014);
  • achever la mise en place du marché unique numérique d'ici 2015;
  • promouvoir la recherche et l'innovation;
  • renforcer la compétitivité de l'industrie;
  • créer le cadre réglementaire approprié en faveur de la croissance;
  • élaborer une politique fiscale en faveur de la croissance;
  • stimuler l'emploi et l'inclusion sociale, en adoptant en particulier des initiatives visant à lutter contre le chômage des jeunes;
  • mettre en œuvre la stratégie Europe 2020;
  • tirer parti des possibilités qu'offre le commerce.

 

"Ce que nous avons fait, dans les conclusions, c'est évaluer la manière dont le Pacte (...) est actuellement mis en œuvre", a indiqué le président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy.

 

Il a également dressé le bilan des progrès accomplis dans une lettre adressée aux dirigeants de l'UE au début du mois.


Toile de fond

 

Le Pacte a été élaboré par les États membres de l'UE en réaction à l'enlisement de la croissance et à la hausse du chômage résultant de la crise économique. Il énumère les mesures et les initiatives qu'il convient de prendre à tous les niveaux - au niveau national, à celui des États membres de la zone euro et à celui de l'UE - pour stimuler la croissance, l'investissement et l'emploi.

 

Pour en savoir plus:


 


Aidez-nous à améliorer ce site

Avez-vous trouvé l'information recherchée ?

Oui    Non


Que cherchiez-vous ?

Avez-vous des suggestions ?